Vous êtes dans : Accueil > Aménagement du territoire > Animations Environnement 2018 > Actualité > Inauguration des STEP de Guern et de Malguenac

Inauguration des STEP de Guern et de Malguenac

Il s’agit d’équipements peu visibles, pour la plupart des administrés mais ô combien indispensables pour les communes. Ces STEP, comme nous les appelons habituellement, apportent une réponse aux exigences écologiques et environnementales pour le respect et la protection des sous-sols et de la qualité des eaux traitées.

 STEP de Quelven

Au village de Quelven à Guern, les travaux d’assainissement collectif réalisés en 2018 ont consisté à créer un réseau de collecte des eaux usées d’un linéaire de 1 050 mètres pour 47 branchements particuliers, associé à une station d’épuration de type filtre planté de roseaux d’une capacité de 120 équivalents-habitants.

La décision de mise en œuvre de l’assainissement collectif sur ce hameau s’est fondée sur la densité des habitations, les contraintes de réhabilitation des assainissements non collectifs et du foncier disponible pour l’implantation d’une station de traitement des eaux usées.

L’opération a permis le raccordement à l’assainissement collectif de l’ensemble des habitations du village et ainsi d’améliorer la qualité du milieu naturel environnant.

Ces travaux ont été réalisés par les sociétés SBCEA et EPUR OUEST de Pluméliau, sous maîtrise d’œuvre du cabinet NICOLAS et ASSOCIES de Pontivy.

Le coût global de l’opération s’élève à 520 225 € HT, subventionné à hauteur de 30% par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, soit un reste à charge de 352 225 € HT pour Pontivy Communauté.

 

STEP de Malguenac

Mise en service en 1992, l’ancienne station d’épuration des eaux usées de la commune fonctionnait par lagunage naturel. Elle était dimensionnée pour une capacité effective de 700 équivalents-habitants.

Consciente de la saturation progressive des ouvrages et dans un contexte de fiabilisation de la qualité des rejets, la commune de Malguénac puis Pontivy Communauté ont souhaité engager la construction d’une nouvelle station d’épuration plus adaptée au milieu récepteur.

La nouvelle unité a été conçue sur le principe d’une « boue activée ». Sa capacité nominale permet le traitement d’une pollution brute de 1 110 équivalents-habitants.

Compte-tenu de la sensibilité écologique du milieu récepteur (ruisseau de la Bonne Chère) en aval immédiat, le traitement de l’azote et du phosphore a été renforcé afin d’améliorer la réduction des flux sur le bassin versant. L’objectif final est aussi la préservation de la mulette perlière, espèce endémique et protégée.

L’opération a démarré en décembre 2017 et a nécessité la réalisation de travaux coordonnés de terrassement, de fondations, de génie civil, d’équipements, de réseaux et de voiries. La station a été mise en test en février 2019 pour une exploitation classique à compter de mai 2019.

Merci à tous les professionnels ayant participé au chantier : la société Wangner Assainissement et le bureau d’études NTE, pour la maîtrise d’œuvre des opérations, ainsi que les agents de Pontivy Communauté.

Evidemment, construire un équipement tel qu’une station d’épuration comme celle-ci constitue un investissement lourd.

Pontivy Communauté a alloué une enveloppe financière de 981 876 € HT aux travaux. Pour cette opération, la collectivité a pu compter sur le soutien financier de l’Agence de l’eau (40%), du Département (28%) et de la Région (10%), soit un reste à charge de 22% pour la collectivité.

L’exploitation de cette nouvelle station est confiée à la société STGS de Saint-Thuriau, délégataire à l’assainissement collectif pour le compte de Pontivy Communauté.

Pontivy Communauté remercie également les services et les élus en charge des dossiers, Bernard Le Breton, vice-président en charge de l’eau et de l’assainissement et Jo Le Bouedec, vice-président en charge des travaux.

 

Ces projets de STEP montrent enfin notre volonté partagée d’aménager un territoire respectueux de l’environnement et soucieux du développement durable.